Vidéographie : Benson Ibeabuchi

GIVE US THIS DAY

Anthony Obayomi

Né en 1994 à Lagos
Vit et travaille à Lagos

Anthony Ayodele Obayomi est le premier lauréat du Prix Taurus pour les Arts Visuels. Il a obtenu une license d’Art à l’université de Lagos et explore les possibilités d’un storytelling, qu’il situe au croisement de l’art et de la technologie. Il crée des installations immersives et tente de renouveler le médium photographique. En 2017, on lui a décerné le LagosPhoto National Geographic Portfolio Review Prize. L’année suivante, il a été nominé pour l’Electric South New Dimensions Lab avant de gagner le Prix Taurus pour les Arts Visuels.

 

Give Us This Day

L’espoir est une denrée qui se vend incroyablement bien dans les quartiers les moins privilégiés de Lagos. De ça, on ne manque pas. Anthony Obayomi se veut le témoin des difficultés quotidiennes de cette population lagosienne du mainland (la partie continentale de la capitale économique du Nigéria). Son projet photographique ‘Give Us this Day’, qu’il développera sur deux ans, explore deux des mécanismes psychologiques auxquels les habitants ont recours face à des conditions de vie on ne peut plus difficiles. Citation issue du Notre Père, son titre traduit de manière claire le pragmatisme nécessaire à leur survie.

Si la loterie et le fanatisme religieux coexistent dans bien des parties du monde, elles ne vont pas nécessairement de pair. Toutefois, sur le mainland, ces deux pratiques se conjuguent et se ressemblent : leur structuration, leurs effets et leurs fonctions elles répondent aux mêmes besoins. Vendre l’espoir à bas prix; voici le ressort et la manne financière sur lesquels reposent les sociétés de jeux et les institutions religieuses nigérianes; celles que l’on nomme méga-churches. Chacunes, à leur manière, répondent au faible pouvoir d’achat de leurs clients.

Premier Lotto, aussi appelée “Baba Ijebu”, est la plus vaste société de jeux du Nigéria. Basée sur le mainland, elle compte 200 agents qui dirigent une équipe de 16000 vendeurs dans tout l’Ouest du pays.
Parallèlement, selon le magazine Forbes, quatre des dix prêtres les plus riches du monde, dont la fortune cumulée se monte à $249 000 000 sont basés à Lagos. ‘Give Us This Day’ propose d’explorer ces pratiques qui offrent, à bas coût, une raison de croire à un futur meilleur, lorsque tout semble indiquer le contraire.

Newsletter